Ne vous laissez pas duper par une escroquerie au blanchiment d’argent

Argent By April Payne October 21, 2021

Parfois, les escroqueries sont si bien ficelées que les victimes ne remarquent même pas qu’elles ont été manipulées, ou pire encore, qu’elles ont jouées un rôle important dans le bon déroulement d’activités illégales. L’escroquerie au blanchiment d’argent se passe souvent de cette façon, et l’ignorance ne rend pas service aux victimes.

Les passeurs d’argent, aussi appelées « money mule » en anglais, sont des personnes utilisées pour transporter et/ou blanchir de l’argent provenant d’activités illégales (c.-à-d. la vente de drogues illicites, les produits d’activités frauduleuses, etc.)

Le terme « passeur » désigne la personne qui assure le transport de quelque chose d’une destination à une autre pour le compte d’une personne tierce, habituellement de façon illégale. Le passeur d’argent est un individu autorisant l’utilisation de ses comptes bancaires personnels pour le transfert, d’un compte bancaire vers un autre, de sommes d’argent obtenues grâce aux crimes. Les personnes utilisées comme passeurs d’argent peuvent être des participants volontaires à cette opération ou des victimes n’ayant pas connaissance de leur implication dans le déplacement d’argent provenant d’activités illégales.

Cette escroquerie peut se concrétiser sous différentes formes :

  • Une offre d’emploi en apparence légitime offrant aux candidats une rémunération élevée pour de petites quantités de travail.
  • La réception d’un message sur les réseaux sociaux d’un « ami » demandant de lui rendre service.
  • Une offre inattendue sur internet de faire de l’argent facile à l’occasion des prochaines vacances, année scolaire, etc.

Peu importe le prétexte initial, l’escroquerie conduira toujours la cible à être sollicitée pour recevoir de l’argent sur son compte bancaire personnel et le transférer à un tiers. Beaucoup de passeurs d’argent sont enchantés de prendre part à cette opération car ils pensent rendre service à un ami dans le besoin, ou ils croient avoir trouvé un emploi à temps partiel permettant de toucher des petites commissions à chaque transaction. Évidemment, ce ne sont que des subterfuges bien astucieux qui embrigadent des innocents dans des activités de blanchiment d’argent, afin de complexifier le traçage de ces sommes et d’aider les organisations criminelles à prospérer.

Même si les passeurs d’argent ne sont pas directement impliqués dans les crimes commis, ils agissent illégalement en aidant à blanchir les profits réalisés par ces crimes. Via ces mouvements de fonds, les passeurs d’argent permettent aux criminels de rester anonyme et continuer leurs méfaits en toute impunité.

Tout individu se faisant attraper à agir comme un passeur d’argent, peu importe qu’il soit au courant de l’illégalité de ces opérations ou non, peut être condamnée à une lourde amende et peine de prison.

Rappelez-vous bien de ne jamais envoyer de l’argent dans l’une des circonstances suivantes :

  • En réponse à une annonce en ligne au sujet d’une possibilité d’emploi « télétravail ».
  • À la demande d’un message sur les réseaux sociaux.
  • Comme une façon de gagner un revenu supplémentaire.
  • Avec la promesse d’une commission sur le montant total envoyé.
  • À quelqu’un que vous n’avez jamais rencontré en personne.

Vos informations personnelles, tels que votre numéro fiscal ou vos coordonnées financières, doivent être gardées secrètes et ne doivent jamais être communiquées à des étrangers sur internet. Si vous vous faites piéger par une escroquerie de ce genre, signalez-le immédiatement à votre banque et aux services de police locaux.